top of page

SOCIAL MEDIA: AUTONOMOUS WEAPONS?


[traduction française ci-dessous]


In the context of economic warfare, users become tools and soldiers, as their data and interactions are leveraged to influence economic conditions, manipulate markets, and affect consumer behavior. Users play a significant role in how AI systems evolve through their engagement patterns and the data they provide. By interacting with AI systems, users generate vast amounts of data that fuel the algorithms, refine their functions, and shape their outputs. This dynamic makes users not just passive recipients but active participants in the AI ecosystem. 


While this participatory dynamic contributes to the power and reach of social media algorithms, it also introduces significant risks, particularly when these systems are weaponized for economic, psychological, or social harm.


Governments and regulatory bodies are not able to enact legislation that promotes ethical AI development, mandates transparency, and holds corporations accountable for misuse. The absence of robust regulatory frameworks leads to a power vacuum where the most aggressive actors set the terms of engagement. Governments, therefore, play a dual role: they are responsible for protecting their citizens from harm while also potentially engaging in economic warfare through their own AI initiatives.





RÉSEAUX SOCIAUX: DES ARMES AUTONOMES?


Dans le contexte de la guerre économique, les utilisateurs deviennent des outils et des soldats, car leurs données et leurs interactions sont exploitées pour influencer les conditions économiques, manipuler les marchés et affecter le comportement des consommateurs. Les utilisateurs jouent un rôle significatif dans l'évolution des systèmes d'IA grâce à leurs schémas d'engagement et aux données qu'ils fournissent. En interagissant avec les systèmes d'IA, les utilisateurs génèrent d'énormes quantités de données qui alimentent les algorithmes, affinent leurs fonctions et façonnent leurs résultats. Cette dynamique fait des utilisateurs non seulement des récipiendaires passifs mais aussi des participants actifs dans l'écosystème de l'IA.


Bien que cette dynamique participative contribue à la puissance et à la portée des algorithmes des médias sociaux, elle introduit également des risques significatifs, en particulier lorsque ces systèmes sont militarisés pour causer des dommages économiques, psychologiques ou sociaux.


Les gouvernements et les organismes de réglementation ne parviennent pas à adopter des législations qui promeuvent le développement éthique de l'IA, imposent la transparence et tiennent les entreprises responsables de leurs abus. L'absence de cadres réglementaires robustes conduit à un vide de pouvoir où les acteurs les plus agressifs définissent les termes de l'engagement. Les gouvernements jouent donc un double rôle : ils sont responsables de protéger leurs citoyens des préjudices tout en pouvant également s'engager dans la guerre économique par le biais de leurs propres initiatives en matière d'IA.

Comments


BLACK_2LIGNEsS_HAUT_BAS_BRUIT.png
bottom of page